Appel à projets thématique: racisme

  • 1.      Contexte

    En juillet 2019, le Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale a présenté sa Déclaration de Politique Générale. Ce document stratégique établit trois axes prioritaires pour la législature 2019-2024.

    Le premier axe garantit à chacun les conditions d’une vie conforme à la dignité humaine. 
    Le deuxième axe inscrit le développement économique et social dans une transition environnementale de référence à horizon 2050. Le troisième axe soutient une région à l’identité forte, ouverte au monde, qui renforce ses services aux citoyens dans une logique de lisibilité et de proximité de ses institutions.

    L’une des priorités du Gouvernement bruxellois est l’égalité des droits et la lutte contre les discriminations. L’égalité des chances est envisagée comme un outil transversal de lutte contre les discriminations. La Région bruxelloise souhaite également combattre toute les formes de violences, singulièrement à l’égard des femmes. Résolument, la Région mise sur l’éducation, la culture et la cohésion sociale.

    Convaincue de l’importance du secteur associatif et de l’expertise des acteurs de terrain dans cette dynamique, la Région appelle l’ensemble des forces vives à participer.  

    Equal.brussels est une des directions du Service Public Régional Bruxellois, dédiée à la mise en œuvre de l’égalité des chances pour tous les habitant.es de la Région bruxelloise, sans distinction de genre, d’origine ethnique ou culturelle, d’orientation sexuelle ou de handicap lance un appel à projets un appel à projets dédié à la lutte contre le racisme, la déconstruction des préjugés et l’interculturalité 

    Ces appels à projets sont destinés à soutenir financièrement (en deçà de 15.000 EUR)  les personnes morales et les associations de fait dont les réflexions et les actions s’inscrivent dans les objectifs poursuivis par la Région Bruxelles-Capitale en matière d’égalité des chances afin de sensibiliser et d’associer le public le plus large possible à ceux-ci.

    Les demandes de subvention s’effectuent sur la base de la procédure décrite dans le guide des subventions et doivent être rendue avant le 21 octobre 2019. L’octroi ou le refus de la subvention est communiqué à partir du 21 janvier 2020.

    NOTE : L'événement ou l'activité devrait avoir lieu autour de la Journée internationale contre le racisme et la discrimination : du 17 au 31 mars 2020.

    2.      Les objectifs poursuivis en matière d’égalité des chances 
    par la Région Bruxelles-Capitale 


    Pour pouvoir mener une politique transversale, coordonnée et inclusive à la diversité des parties prenantes le Gouvernement bruxellois a défini ses objectifs jusqu’en 2024 en matière d’égalité des chances. Ceux-ci sont notamment de :

    -          Développer l'expertise régionale en matière de genre via de nouveaux indicateurs et des statistiques propres ;

    -          Mener une politique exemplaire, dans toutes les matières qui relèvent de sa compétence, pour garantir les droits des femmes ;

    -          Cibler la lutte contre certains phénomènes particuliers comme, par exemple : le harcèlement en rue ; le harcèlement en milieu scolaire ; la lutte contre le profilage ethnique dans les lieux de sortie ; la lutte contre le sentiment de contrôles d’identité aux faciès ; la stigmatisation d’un public dû à un discours récurrent sur la radicalisation et le terrorisme ; la violence ciblée contre les publics LGBTQIA+ ; ou d’autres thématiques particulières prégnantes identifiées au sein de la société bruxelloise ;

    -          Valoriser une image positive de la migration dans notre société et déconstruire les préjugés ;

    -          Renforcer ses dispositifs de lutte contre les discriminations via le soutien et l’expérimentation d’outils innovants (marche exploratoire, conférence gesticulée, ou toute autre forme d’expression ou d’action pertinente) ;

    -          Travailler de concert avec les acteurs actifs dans la lutte contre les discriminations concernés en associant les personnes victimes de discriminations afin d’éviter d’invisibiliser le problème ou de les déposséder d’un débat qui leur revient ;

    -          Participer à la mise en débat de l’histoire des discriminations, entre autres, de la colonisation, de la décolonisation, des migrations, des mouvements féministes et LGBTQIA+ ;

    -          Questionner l’usage, l’appropriation et l’aménagement de l’espace public par et pour tou.te.s ;

    -          Valoriser toute pratique culturelle et/ou artistique comme outil de dialogue interculturel ;

    -          Valoriser toute pratique culturelle et/ou artistique comme outil de création d'une identité bruxelloise.

    3.      Les spécificités de l’appel à projets dédié à la lutte contre le racisme, la déconstruction des préjugés et l’interculturalité

     « Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. » 

    Depuis 1948, ce principe est consacré par l’article 1er de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme. Cependant, ce fondement de notre vie en commun n’est pas forcément une réalité pour tou.te.s, encore aujourd’hui certaines personnes sont victimes de discrimination et/ou auteurs de discrimination. 

    À l’occasion de Journée internationale de lutte contre le racisme et la discrimination, du 21 mars 2020, Equal.brussels invite les personnes morales et les associations de fait à déposer tout type de projets, qui contribuerait à déconstruire les préjugés, à lutter activement contre le racisme ou encore à initier un dialogue interculturel.  

    Il s’agit d’un appel à projets « thématique ». Dès lors, votre événement (activité ou intervention) devra avoir trait à cette thématique et être organisé entre le 17 et le 31 mars 2020. Le cas échéant, l’aide financière devra être dédiée à cette organisation et ne pourra pas financer le fonctionnement de votre association. L’idée étant de permettre d’initier de nouveaux projets.

    Nous serons attentifs aux projets intersectionnels, c’est-à-dire qui intègre une ou plusieurs dimensions (comme le genre, l’origine ethnique ou culturelle, l’orientation sexuelle, le handicap, etc.).

    Votre projet doit établir un lien avec les compétences régionales et qui s’inscrivent dans les objectifs repris dans la Déclaration de Politique Générale.

    Votre projet devra être décrit avec précision via le formulaire de demande de subvention en respectant les prescrits administratifs décrits par le guide des subsides. En synthèse, vous devrez décrire les différentes étapes de votre projet et pouvoir répondre aux questions du pourquoi, du comment, avec qui, à destination de quels publics cibles, avec quels moyens, où et quand.

    Si vous souhaitez introduire une demande de subventions, utilisez les documents suivants:

    Attention: la date limite pour demander une subvention est le 21 octobre 2019.

    Si vous obtenez une subvention, vous devrez utiliser les documents suivants en fin de projet: