Violence à l’égard des personnes LGBTIQ+

L’homo-, lesbo- et transphobie est le rejet d’une personne sur la base de son orientation sexuelle. Cette attitude est apparentée de près au sexisme, qui repose sur des stéréotypes de genre et des rapports hiérarchiques entre les femmes et les hommes.

Des préjugés anti-LGBTIQ+ à la violence

Les préjugés sur les personnes LGBTIQ+ entraînent souvent – directement et indirectement – des comportement discriminatoires. Parfois, cette attitude négative s’exprime par de la violence verbale et physique.

Il est fréquent que les personnes LGBTIQ+ victimes de violence physique et verbale n’osent pas porter plainte, soit parce qu’elles pensent que rien ne sera fait, soit parce qu’elles ont peur d’être à nouveau victimes de discrimination.

Plusieurs études montrent clairement que le nombre de dénonciations de comportements homo-, lesbo- et transphobes ne représente que le sommet de l’iceberg.

Sensibilisation générale et ciblée

equal.brussels mène des campagnes pour sensibiliser la population bruxelloise à ces formes de violence. Les Bruxellois sont également encouragés à agir lorsqu’ils/elles sont victimes ou témoins de ces actes.

Pour plus d’informations, consultez le site « Signale la violence » ou notre page "Besoin d'aide?".

Les campagnes de sensibilisation s’inscrivent dans une approche intégrée dont fait également partie la formation de police pour améliorer l’accueil des victimes d’homo-, lesbo- et transphobie. Le but de ces journées de formation est de familiariser les services de police aux questions relatives aux personnes LGBTIQ+, de les sensibiliser et leur donner des outils contre les crimes de haine homo-, lesbo- et transphobes, et surtout de leur apprendre comment porter assistance aux victimes.

Les formations sont organisées par l’ASBL Regenbooghuis en collaboration avec le Centre interfédéral de l’égalité des chances UNIA, l’Institut pour l’égalité entre les femmes et les hommes, l’ASBL Genres Pluriels et les services de police.

Nous organisons par ailleurs chaque année une action à l’occasion de la journée internationale contre l’homo- trans- et biphobie, le 17 mai, lors de laquelle nous distribuons des rubans arc-en-ciel aux Bruxellois(es).

La journée internationale contre l’homo-, trans- et biphobie constitue pour les organisations LGBTIQ+ une occasion de réclamer une attention internationale pour le problème de l’homophobie et son caractère socialement indésirable.

Pour en savoir plus, visitez le site de l’International day against homophobia, transphobia, biphobia (en anglais).