Logo van het Brussels Hoofdstedelijk Gewest
Brussels Hoofdstedelijk Gewest

Agenda van herdenkingsevenementen rond 27/01

18 januari 2024

Uit het verleden leren. Aan de toekomst bouwen. Het vandaag aanpakken.

27 januari, Internationale Dag voor de slachtoffers van de Shoah.

Deze dag herdenkt de bevrijding van Auschwitz op 27 januari 1945. De dag herinnert ons eraan hoe belangrijk het is om de geschiedenis niet te vergeten. Dit is essentieel om verdere misdaden tegen de mensheid te voorkomen. Deze dag benadrukt ook dat het antisemitisme vandaag nog altijd bestaat. Een specifieke haat die soms nog nieuwe vormen aanneemt.

Het doel van deze campagne is het verdedigen van de gelijkheid voor iedereen, van de strijd tegen racisme, discriminatie en haatdragend gedrag, ongeacht wie er het slachtoffer van is en dit zonder prioriteiten te stellen.

Agenda van herdenkingsevenementen

De titels en beschrijvingen hieronder zijn in de taal van de evenementen.

Juifs et francs-maçons – similitudes et convergences

Rondleiding

21/01/2024 om 14:00 uur

Maison de la Culture Juive ASBL – Musée de la Franc-maçonnerie

“L’antisémitisme et la persécution des Francs-maçons ont souvent été liés! Le Musée de la Franc-Maçonnerie recèle des trésors de culture et d’histoire. Les points communs entre Judaïsme et Franc-Maçonnerie sont nombreux. Venez découvrir ces deux mondes qui partagent une destinée commune au travers d’un certain rayonnement mais aussi dans l’adversité. Nous constaterons que les deux entités partagent de nombreux concepts et de symboles. Vous aurez aussi l’occasion de poser toutes vos questions à notre guide spécialiste.”

Echoes of remembrance – A journey through memories

Conferentie en herdenkingsevenement

21/01/2024, van 16:00 tot 19:30 uur (bij registratie)

CEJI – A Jewish Contribution to an inclusive Europe Jewish Museum of Belgium

“The first MultiMemo dissemination conference and commemoration event aims to promote a new language of commemoration through a multidirectional approach to holocaust remembrance based on the four principles of inclusivity, sustainability, the rescuing of memory, and epistemic justice through arts, academia, urbanism, activism, and policy making.”

2024 Holocaust remembrance conference: Remembering the past. Shaping the future.

Conferentie (online)

23/01/2024, van 18:00 tot 20:00 uur

European Commission – the Belgian Presidency of the Council of the European Union and the International Holocaust Remembrance Alliance

“The Holocaust remembrance conference: Remembering the past. Shaping the future. taking place on 23 January 2024 on the occasion of International Holocaust Remembrance Day is hosted by the European Commission, the Belgian Presidency of the Council of the European Union and the International Holocaust Remembrance Alliance. This conference is organised in cooperation with the American Jewish Committee Transatlantic Institute, B’nai B’rith Europe, B’nai B’rith International, European Jewish Association, European Jewish Congress, European Jewish Community Center, European Union of Jewish Students, and World Jewish Congress.”

“Démocratie ou barbarie” – L’enseignement de la Shoah : état des lieux et perspectives

Studiedag (bij registratie)

25/01/2024, van 8:30 tot 16:30 uur

Ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles (CiMéDé) – Bd Léopold II 44, 1080 Bruxelles 

“A l’occasion de la Journée de commémoration des victimes de la Shoah et près de 80 ans après la fin du génocide, quel est l’enjeu de l’enseignement de la Shoah ? Quel bilan peut-on en tirer en Fédération Wallonie-Bruxelles aujourd’hui et tel qu’il est prévu pour la mise en œuvre du Tronc commun ? De quelles ressources les enseignants disposent-ils déjà ? Quels sont les outils et les pratiques pédagogiques dans d’autres pays ? Pour approfondir ces questions et favoriser les échanges d’expérience, la Cellule de coordination pédagogique de la Direction Citoyenneté, Mémoire et Démocratie propose une journée d’étude consacrée à “L’enseignement de la Shoah : état des lieux et perspectives”.”

1940/1945 – Woluwe et les enfants cachés!

Rondleiding

25/01/2024 om 10:30 uur

Maison de la Culture Juive ASBL – Boulevard Saint Michel

“Lors des migrations du 19ème et du 20ème, les Juifs s’installèrent plutôt près des gares à Bruxelles… Ce n’est que suite à la gentrification de nos populations que nos parents s’installèrent dans d’autres communes. L’histoire des Juifs à Woluwe se réfère plus à l’histoire de la deuxième guerre mondiale et à l’histoire du cimetière juif d’Etterbeek ! Cette histoire est l’objet d’évènements tragiques, mais aussi d’évènements extraordinaires… Qui peut imaginer que dans une rue la gestapo rafle 14 enfants innocents et que dans la rue parallèle, 70 bébés juifs furent sauvés de la barbarie nazie. Woluwe, excentrée, fut, pour la population juive, un lieu de refuge et de clandestinité !”

1940-1945 / La vie juive à Anderlecht

Rondleiding

26/01/2024 om 10:30 uur

Maison de la Culture Juive ASBL – Anderlecht, gare du Midi

“Cureghem est emblématique de l’implantation des réfugiés juifs entre les deux guerres mondiales. Emblématique de l’accueil des immigrés juifs à l’époque, le quartier a gardé sa vocation jusqu’à aujourd’hui, au détail près que l’origine des immigrés a changé plusieurs fois. C’est là qu’ils ont recréé un tissu social et industrieux avant la dernière guerre mondiale. Malheureusement, c’est aussi dans ce quartier que la traque de l’occupant nazi s’est déchainée sur les juifs regroupés autour de leur synagogue toute neuve… Dans ce quartier qui avant la guerre pouvait ressembler à un véritable ghetto, la population a payé un lourd tribu par rapport à la déportation… Nous en verrons les traces tout au long de notre parcours. Le judaïsme s’y est reconstruit après guerre pour migrer ensuite vers d’autres quartiers de la capitale. Nous verrons aussi de nombreux lieux de mémoires dédiés à la résistance et à l’héroïsme de la population juive et locale. La visite se terminera au Mémorial aux Martyrs Juifs de Belgique où figurent les noms des 29874 Juifs de Belgique qui furent déportés durant la guerre.”

CCLJREMEMBER2024 – Les disparus de Gatti de Gamond

Herdenkingsavond en vernissage van de tentoonstelling

27/01/2024 om 19:00 uur

Centre Communautaire Laïc Juif David Susskind (CCLJ) – Rue Hôtel des Monnaies 52, 1060 Saint-Gilles

“Soirée de commémoration consacrée aux disparus de la rafle de l’institut Gatti de Gamond du 12 juin 1943. L’occasion d’accueillir un hommage aux disparus et aux Justes, suivie du vernissage de l’exposition « Ne meurent que ceux que l’on oublie » réalisée par les élèves des écoles 2 et 13 de Molenbeek-Saint-Jean.”

Saint-Gilles à l’heure de la guerre 40/45

Rondleiding

28/01/2024, van 14:00 tot 16:00

Maison de la Culture Juive ASBL – Porte de Hal

“Qui pouvait dire que les immigrés juifs au 19ème siècle, se prendraient d’amour pour la commune de Saint-Gilles, commune où l’urbanisme se développait au détriment des champs de choux de Bruxelles? Oui, Saint-Gilles, proche de la gare du Midi, fut l’un des nombreux refuges où la vie juive s’épanouit jusque dans les années 60′. Savez-vous qu’il y eu trois synagogues sur son territoire dont la plus ancienne est devenue un lieu artistique particulier? Saint-Gilles la Juive, c’est aussi, plus de 26 pavés de mémoire, dont celui du Mensh Henri Kichka et de la résistante Rosa Erlich. Nous vous proposons de déambuler dans ces rues et voir ces endroits témoins du développement de notre communauté grâce aux flux migratoires de l’Est! Imaginons la présence presque palpable de petits commerces locaux … La fameuse boulangerie et l’odeur des halot sortant des fours avant Chabbat; les boucheries et les épiceries bien achalandées; le magasin de livres où, dans la vitrine nous voyons empilés, pour partie des livres sacrés et pour partie des livres profanes… Ce quartier où les juifs se sont cachés durant la seconde guerre mondiale, dans l’attente de la libération. Un authentique voyage dans notre passé!”

Les Marolles-Juives, la catastrophe de 1940/1945

Rondleiding

29/01/2024, van 14:00 tot 16:00

Maison de la Culture Juive ASBL – Gare de la Chapelle

“En route pour un itinéraire qui nous livrera le témoignage de la vie de ce quartier qui abritait une grande et belle communauté juive. Là-bas d’anciennes synagogues vibraient de spiritualité, les “strotjes” (ruelles) bruxelloises virent nos grands-parents jouer sur les trottoirs et les colporteurs déambuler. C’est là-bas que les grandes rafles de Bruxelles ont eu lieux ! Rafles très bien représentées par le film “Rue Haute” avec Annie Cordy dans le rôle principal.”

Zich verdelen:
FacebookLinkedIn
thumbnail Agenda van herdenkingsevenementen rond 27/01